Simulation de crédit immobilier gratuite !

actualités-économiques

Actualités économiques du 19 Juillet 2021

Actualités économiques : Transition écologique , Etat d’urgence / Xiaomi derrière Apple / Repères / Potins

Transition Ecologique , Etat d’Urgence

19 Juillet 2021 :

C’est un tournant, encore un historique, encore.
Un tournant qui va avoir, comme toujours, des conséquences majeures que nous ne sommes pas encore capables de mesurer.
La catastrophe climatique qui a touché l’Allemagne va provoquer une accélération majeure de la transition écologique.

Pourquoi cette fois c’est différent ?
Parce que cette fois, la catastrophe ne s’est pas produite en Inde, en Chine ou encore au Bangladesh.


C’est triste mais c’est comme ça.


Tant que cela n’arrive pas près de chez nous, les climato-neutres, dont je fais partie, l’écrasante majorité silencieuse qui se situe entre les climato-sceptiques et les collapsologues, se disent que ça n’arrive qu’aux autres.


Et que le changement climatique mettra des dizaines d’années avant de provoquer « chez nous » des drames.

La France n’a pas été touchée mais l’Allemagne a été frappée de plein fouet.


Il suffit de lire les déclarations d’Angela Merkel et de voir son visage pendant son déplacement dans une des zones les plus touchées pour comprendre que la situation est prise au sérieux.

L’Allemagne est en pleine campagne électorale.


Et en quelques heures le sujet du changement climatique est devenu central.
On est passés d’un sujet général de débat politique à une urgence absolue.


Annalena Baerbock, la patronne des Verts, pourrait revenir sur le devant de la scène malgré un début de campagne médiocre.

Mais la vraie question va au-delà des querelles politiques et ne touche pas que l’Allemagne.


Le raisonnement est simple.
Si tout le monde, y compris les climato-neutres, s’accorde à dire que le changement climatique va provoquer de plus en plus de morts dans les pays « développés », que ça n’arrivera pas qu’aux « autres », la lutte contre le réchauffement climatique va changer de statut.


Elle va devenir une URGENCE.

Les gouvernements vont devoir prendre des mesures d’URGENCE.


Or, et c’est là que ça devient passionnant, nous connaissons déjà depuis près de 18 mois, une autre situation d’urgence, la crise sanitaire.


Et du fait de cette crise sanitaire, les gouvernements ont activé des politiques totalement inimaginables il y a encore quelques mois.

Si les gouvernement l’ont fait pour la crise sanitaire, et qu’ils décident qu’il y a une crise climatique, et c’est déjà le cas en Allemagne, on peut imaginer qu’ils « profiteront » de leur expérience de gestion de la crise sanitaire pour gérer la crise climatique de la même façon.


En adoptant le dogme majeur du… QUOI QU’IL EN COUTE !

Si le climat devient donc une URGENCE.
Et que la crise climatique gagne le même statut que celui de la crise sanitaire.
Alors nous allons assister à une nouvelle application du QUOI QU’IL EN COUTE.


C’est-à-dire ?
Plans de relance massifs totalement dédiés à la transition écologique.
Plans de soutien aux ménages et aux entreprises touchés par les surcoûts liés à la transition écologique.
Etc., etc.


Comme il y a maintenant une partie de la dette des États qui est considérée comme une dette exceptionnelle « Covid », il y aura des déficits spectaculaires et des dettes massives estampillées « CLIMAT ».


C’est sûr : le temps change.

                                 ****************************************************************

19 Juillet 2021 : XIAOMI ,  NUMÉRO 2 DERRIERE APPLE

 Selon Canalys, le fabricant chinois a vu ses ventes flamber de plus de 80% entre mars et juin.

C’est une première. Selon les chiffres préliminaires de Canalys, Xiaomi est devenu au deuxième trimestre le numéro deux mondial des smartphones en se payant le luxe de doubler Apple.

Le fabricant chinois a vu ses ventes bondir de 83% sur un an et sa part de marché se fixe à 17%, alors que celle de la marque à la pomme est de 14% avec des ventes qui ne progressent que de 1% en un an.

« Xiaomi développe rapidement ses activités à l’étranger. Par exemple, ses expéditions ont augmenté de plus de 300% en Amérique latine, de 150% en Afrique et de 50% en Europe occidentale. 

Et à mesure qu’il grandit, il évolue. Il transforme maintenant son modèle commercial de challenger en opérateur historique, avec des initiatives telles que la consolidation des partenaires de distribution et une gestion plus prudente des stocks plus anciens.

Cependant, il reste largement orienté vers le marché de masse et, comparé à Samsung et Apple, son prix de vente moyen est respectivement d’environ 40% et 75% moins cher. 

Ainsi, une priorité majeure pour Xiaomi cette année est de développer les ventes de ses appareils haut de gamme,. Mais ce sera une bataille difficile, avec Oppo et Vivo partageant le même objectif ».

Oppo et Vivo en embuscade, Samsung juste 2 points devant

Oppo et Vivo, également chinois, occupent d’ailleurs les 4e et 5e places du classement mondial avec des ventes en hausse de 28 et 27%. Samsung reste le leader mondial avec des ventes en hausse de 15% et une part de marché de 19%, deux points seulement devant Xiaomi.

Encore inconnu des occidentaux il y a quelques années, Xiaomi s’est fait une place de choix dans le marché des smartphones, d’abord en Chine puis dans le monde. Une ascension fulgurante que l’on peut comparer à celle de son compatriote Huawei qui après avoir été numéro deux mondial a disparu des radars, terrassé par les sanctions américaines qui l’empêchent notamment d’utiliser les services de Google.

Xiaomi (que l’on peut traduire par « petit grain de riz ») a été fondée en 2010 et est basée à Pékin. Il est initialement financé par Temasek Holdings (un fonds d’investissement souverain de Singapour), les fonds de capital-risque chinois de IDG Capital, Qiming Venture Partners ainsi que Qualcomm, un des géants américains des processeurs/modems pour smartphones.

Son premier produit n’est pas un téléphone portable mais une application d’assistance aux automobilistes.

Le « Apple chinois »

Le groupe est souvent décrit comme le Apple chinois du fait du design très « inspiré » de ses produits, de ses boutiques ou des codes empruntés à la firme à la pomme. Mais comme tout fabricant chinois qui se respecte, Xiaomi joue la carte du prix tout en proposant des produits qualitatifs.

Pour autant, jusqu’en 2014, Xiaomi n’opère qu’en Chine, à Hong Kong et à Taiwan et fait partie de la multitude de fabricants de l’empire du Milieu.

Mais ensuite, le groupe change de dimension en adoptant une stratégie de diversification internationale agressive à l’image de Huawei quelques années plus tôt. Il débute par Singapour puis la Malaisie, les Philippines, l’Indonésie, la Thaïlande et le Viêtnam. Suivis de près par la Russie, la Turquie, le Brésil et le Mexique.

En 2015, Xiaomi annonce avoir écoulé 100 millions de smartphones depuis sa création. Fort de ce succès, la firme amplifie son offensive internationale notamment en Inde à travers une prise de participation du géant Tata. Puit vient l’Afrique et enfin l’Europe en 2018 et notamment la France. Les ventes s’accélèrent.

La même stratégie est déclinée partout: ouverture de boutiques dédiées où les produits sont vendus de manière exclusive, diversification de l’offre (notamment les trottinettes), accent sur le on-line et forte utilisation des réseaux sociaux… Une stratégie qui porte aujourd’hui ses fruits.

                                                  ***************************************************

19 Juillet 2021 : Repères

-Mise en examen d’Eric Dupond-Moretti par la Cour de Justice de la République pour « prise illégale d’intérêts », une première pour un Garde des Sceaux en fonction. Jean Castex annonce lui « renouveler toute sa confiance »

-Covid : la préfecture des Pyrénées-Orientales réinstaure le port obligatoire du masque en extérieur. (le taux d’incidence dans le département — actuellement le plus élevé de métropole — a été multiplié par 20 en 2 semaines) 

-Les inondations en Europe de l’ouest font au moins 126 victimes dont 103 en Allemagne et 20 en Belgique. Soit le pire bilan humain pour des intempéries depuis au moins 20 ans

-On apprend ce matin que Jean Castex annoncera de nouvelles mesures contre le Covid mercredi à l’issue du Conseil de défense sanitaire. Et spoiler alert, cette scène risque de se répéter dans les semaines qui viennent. La raison : l’épidémie repart en France comme jamais. C’est simple, en une semaine, le nombre de nouveaux cas détectés a augmenté de 82%. (= le nombre de cas double tous les 8 jours environ). Alors qu’au pic de la 2nde vague, on dépassait à peine les 60%.

19 Juillet 2021 :

Le Brent abandonne 0,56% à 72,90 $.
L’once d’or s’échange à 1 804 $.
L’euro/dollar évolue à 1,179 $.

                                                  *******************************************

19 Juillet 2021 : Potins

-Plus de 1600 distributeurs de billets ont été fermés en 2020 (Les Échos), la fin du cash…;

-Pour changer… soupçons de dopage dans le Tour de France; 

-La France interdit le broyage des poussins (on broyait des poussins?? affreux); 

-25% des hôtels n’ont pas ouvert après la crise sanitaire; 

– C’est l’été; 12 500 nouveaux cas de Covid en 24 heures en France; 

-Un internaute a lancé une rumeur selon laquelle Mimi Mathy l’avait agressé à coups de papier toilette. Mimi a dénoncé une « blague de mauvais goût »; 

-Anthony Fauci, le monsieur Covid américain, a déclaré qu’on n’aurait pas pu aujourd’hui éradiquer la variole et la poliomyélite avec la désinformation qui règne, effrayante constatation;

-Cluster dans une discothèque de Bordeaux. Heureusement que je ne vais pas en discothèque et que je ne suis pas à Bordeaux.

https://arkantpartners.com/

Donc, pourquoi attendre ? Avec MesProjetsImmo.fr, effectuez gratuitement et sans engagement, une simulation de votre prêt immobilier. Elle vous permettra de vous faire une première idée des conditions de crédit qui s’offrent à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :