Simulation de crédit immobilier gratuite !

krach-boursier

Actualités économiques du 22 Juillet 2021

Les cigales / Alerte bulle boursière pire qu’en 2000 krach à venir / Le bitcoin sous les 30.000 dollars / Netflix : le sacrifice de la Reine : Repères / Potins

Les cigales

22 Juillet 2021 :


Les Français ont épargné massivement pendant la crise sanitaires . Ils ont même massivement sur-épargné.
Une sur-épargne forcée liée aux confinements à répétition et une sur-épargne de précaution liée aux craintes concernant l’avenir. Les estimations de cette sur-épargne varient entre 150 et 200 milliards d’euros.


Mais, avec le déconfinement, les fourmis sont devenues cigales.
Tout un symbole Le livret A.Le fameux livret A.

Ce placement qui ne rapporte plus grand-chose mais que les Français ont rempli à ras bord depuis des mois enchaînant mois après mois les records de collecte.


Plus de 7 milliards d’euros en janvier 2021.
Puis plus de 3 milliards par mois pendant les premiers mois de l’année mais en juin La collecte nette s’est effondrée.
Elle est proche de zéro (40 millions d’euros exactement si on inclut le LDDS) , tournant ,peut-être pas encore un retournement. Mais un tournant.
Les Français commencent à dépenser ce qu’ils ont sur-épargné.


Commencent seulement ,même en étant cigales Il leur faudrait des années pour dépenser tout ce qu’ils ont sur-épargné mais c’est un début.
L’épargne revient dans le circuit de l’économie. Elle alimente le rebond de la consommation qui alimente le rebond de la croissance.
Reste à savoir Comment les Français vont réagir face à la nouvelle vague delta ?


Vont-ils continuer à taper dans leurs bas de laine ou vont-ils recommencer à épargner ?
En attendant, l’argent dort sur les comptes courants bancaires qui ne rapportent rien ou sur le livret A qui rapporte peu.


                                ******************************************************************

22 Juillet 2021 : Alerte sur une bulle boursière pire qu’en 2000 et un krach à venir



Un effondrement pourrait prendre quelques mois.
Jeremy Grantham, célèbre financier ,  est connu pour avoir alerté sur l’éclatement de la bulle des actifs japonais de 1989, de la bulle technologique de 2000 et de la bulle immobilière de 2008.
Selon cet investisseur de renom, les marchés sont peut-être satisfaits aujourd’hui, mais des problèmes tels que les taux d’intérêt, l’inflation, la main-d’œuvre et les prix des produits de base se profilent à l’horizon.
« Un effondrement pourrait prendre quelques mois de plus, et, en fait, je l’espère, car cela nous donnera l’occasion d’avertir plus de gens », a-t-il déclaré à Reuters. 
« La plus forte probabilité est que cela se prolonge jusqu’à l’automne : le stimulus, la reprise économique et les vaccinations ont permis à tout cela de durer quelques mois de plus que ce que j’avais initialement deviné. »


Il poursuit : « Ce qui pourrait piquer la bulle (et la faire éclater, ndlt) pourrait être un problème de virus, un problème d’inflation, ou pourrait être la catégorie la plus importante de toutes, qui est tout ce qui est inattendu ».


Un éclatement, a-t-il dit, provoquera un « énorme effet de richesse négatif ». Simplement parce que des bulles se sont formées dans de très nombreux domaines, notamment les taux d’intérêt, les actions, le logement et les matières premières non énergétiques.
« Mais cette bulle est véritable, et tout le monde peut la voir. C’est aussi évident que le nez au milieu de la figure », a-t-il conclu.

A vos commentaires merci …………


                                                ************************************************************


22 Juillet 2021 : Le bitcoin rechute sous les 30.000 dollars


La leader des cryptomonnaies affiche une baisse de 54 % depuis son record à plus de 64.000 dollars atteint en avril. Depuis le début de l’année 2021, le bitcoin a effacé tous ses gains pour revenir à son niveau du 1 er janvier.
La valeur totale des bitcoins en circulation était proche de 559 milliards de dollars. La valeur totale des bitcoins en circulation était proche de 559 milliards de dollars .
Le bitcoin ne redécolle pas. Le cours de la reine des cryptomonnaies a baissé ce mardi de 3,5 % pour stagner près des 29.630 dollars à la mi-journée. Après avoir timidement rebondi en juin pour atteindre les 40.000 dollars. Le bitcoin est toujours loin derrière son record atteint en avril à 64.829 dollars.


Depuis ce sommet, la devise numérique affiche une chute de 54 %, emportant dans son sillage plus de 600 milliards de dollars de capitalisation. 
En retombant sous les 30.000 dollars ce mardi, le bitcoin efface ainsi toutes les progressions observées depuis le début de l’année 2021.
Une tendance qui touche d’autres cryptos, notamment l’ether, la deuxième valeur du marché. Le jeton développé par Ethereum  en chute de 58 % depuis son record à 4.356 dollars en mai, l’ether affiche néanmoins une progression de 145 % depuis le début le 1er janvier. 

La capitalisation mondiale du marché des cryptos est également en berne, à 1.240 milliards de dollars, toujours dominé à 47 % par le bitcoin et 17 % par l’ether.
Progrès sur le front des monnaies numériques de banque centrale
Après avoir surfé sur les flux de capitaux des institutionnels, le bitcoin fait face à nombreux revers. La répression réglementaire de la Chine envers les mineurs de cryptomonnaies a notamment jeté un froid sur le marché.


La banque centrale de Chine a également demandé à plusieurs de ses plus grandes banques d’Etat ainsi qu’à la plateforme de paiement mobile Alipay d’« enquêter et d’identifier » les comptes bancaires facilitant le commerce de cryptomonnaies, et de bloquer toutes les transactions correspondantes.


Les récents progrès des projets de monnaie numérique de banque centrale pourraient également contester l’avènement des cryptomonnaies non étatiques.
 La semaine dernière la Banque centrale européenne (BCE) a notamment fait un pas de plus vers la création d’un euro numérique en donnant son feu vert à une phase d’investigation de deux ans qui permettra de déterminer les contours et fonctionnement de cette monnaie électronique destinée aux particuliers.


Présenté par certains comme une réserve de valeur alternative aux actifs traditionnels grâce sa quantité d’émission limitée, le bitcoin peine par ailleurs à performer face aux marchés boursiers.


 Alors que sa volatilité lui a permis de doubler de valeur au cours de l’année, sa chute actuelle sous les 30.000 dollars le fait revenir à son niveau du 1er janvier, contre une progression de près de 13 % du S & P 500 sur la même période.


                              ********************************************

22 Juillet 2021 : Netflix, streaming, divertissement, jeux vidéo : le sacrifice de la Reine


Entre accélérer ses rachats d’actions ou son expansion dans les jeux vidéo, Netflix devra choisir. 
Le cash-flow libre du premier semestre a été totalement absorbé par les premiers rachats d’actions du service de streaming, pendant qu’il continue à dépenser 40 % de plus que ses amortissements dans les contenus.


Beth Harmon, l’héroïne de « The Queen’s Gambit », explique qu’elle se sent « en sécurité » en jouant aux échecs, car elle « les contrôle et les domine ». 
On soupçonne Reed Hastings, le patron de Netflix, qui a battu des records d’audience avec cette mini-série, d’avoir été dans le même état d’esprit lorsqu’anticipant l’effondrement du DVD, il s’était lancé dans le streaming à la demande il y a quatorze ans.


Près de 210 millions d’abonnés plus tard, l’ancien de Stanford devenu milliardaire ne devrait pas souffrir d’un sentiment d’insécurité. 
Mais c’est pourtant celui qui saisit les investisseurs à la vue du sérieux freinage de la croissance. 
Netflix souligne que s’il décroche l’objectif d’abonnés du troisième trimestre. Sa progression en deux ans demeurera dans la lignée des années d’avant la pandémie. Mais un début de saturation se lit à travers l’érosion de sa part de marché en Amérique du Nord. Où il n’avait jamais perdu autant de clients.


Le créateur de House of Cards cherche à consolider l’édifice. L’expansion dans les jeux vidéo, inclus sans changement tarifaire, n’en est qu’aux balbutiements sans garantie de succès. Google ayant jeté le gant au bout de deux ans à cause des « coûts exponentiels ».
Les contours du débarquement de Netflix dans le jeu vidéo se dessinent.


Netflix souhaite aussi accélérer ses rachats d’actions, qui ont absorbé les 500 millions de cash-flow libre du premier semestre, et dépense 40 % de plus que ses amortissements dans les contenus. 
A Disney qui voulait aussi tout faire, l’activiste Daniel Loeb avait suggéré de suspendre le dividende pour investir plus. Le sacrifice de la Reine en quelque sorte…


                                                     ************************************************


22 Juillet 2021 : Repères


– Au moins c’est clair, Jean-François Delfraissy (patron du Conseil Scientifique) prévient ce matin : « c’est mathématique » la France va se « se trouver dans une situation très complexe » d’ici « fin août ». Et la vaccination n’y changera rien : pour se débarrasser du virus, il faut. 1) une couverture vaccinale « proche des 95% » or on n’en est qu’à 46% de vaccinés complets et surtout … 2) revenir « aux gestes barrière » qui ont « totalement explosé ». On ré-arrête la bise (pour de bon, pleaaaase)


-Valérie Pécresse officialise sa candidature à l’élection présidentielle et assure qu’elle va participer à la primaire de la droite. (contrairement à X. Bertrand)


-Affaire Pegasus : Emmanuel Macron convoque un Conseil de défense « exceptionnel » sur la cybersécurité. Gabriel Attal affirme que l’Etat est « en train de regarder » si « tous les téléphones (ciblés) ont été effectivement infectés »

-La Commission européenne annonce que plus de 50% des adultes ont reçu leur 2 doses de vaccin dans l’UE et 68% au moins 1 dose


-Le conseil d’administration de JP Morgan ne veut pas que son patron. Jamie Dimon, parte à la retraite. Il a 65 ans. Pour le convaincre de rester, il lui a proposé un package qui pourrait atteindre 50 millions de $. Rappelons que Jamie Dimon a gagné 31,5 millions de $ en 2020 et que sa fortune est estimée à 1.8 milliard de $. Pas mal pour un patron de banque.


– les chiffres donnent le tournis donnent le tournis. Je vais vous faire un aveu. En lisant la presse économique, internationale, anglo-saxonne et même française, je commence à avoir le tournis. Article après article, on ne compte plus les milliards ou les dizaines de milliards de levées, de valorisations des entreprises ou des start-ups, en Bourse ou en non coté, lors d’une levée ou d’une cession.
Le Brent se négocie à 72,16 $. L’once d’Or se négocie à 1 801$. L’euro/dollar est à 1,179 $


                                                   **************************************************


22 Juillet 2021 : Potins

-Demain cérémonie d’ouverture des drôles de jeux Olympiques (17 jours, 49 disciplines, 339 épreuves et 11090 athlètes dixit le Parisien);


-Adriana Karembeu va jouer dans « Plus belle la vie »;


-Netflix recrute moins d’abonnés, il en a même perdu aux US; 

-Castex vise les 50 millions de personnes vaccinées fin août;


-l’Union Européenne a expliqué à la Grande-Bretagne qu’il n’était pas question de renégocier les termes du Brexit, the neverending story; 

-Je me suis encore levé ce matin en pensant à tout ce qu’avait fait Bezos;


-Les gérants de bars et restaurants n’auront pas à vérifier l’identité des clients, dixit Castex;


-Elon Musk vient de découvrir que les taux étaient négatifs et ça l’énerve;


-79% des Français sont favorables à la vaccination obligatoire pour les enseignants;


-26 milliards de $. C’est le montant que 4 groupes pharmaceutiques sont prêts à payer aux US pour arrêter les poursuites sur les opioïdes;


-L’équipe féminine norvégienne de beach-volley sanctionnée pour avoir joué en short plutôt qu’en bikini;


-Dwayne Johnson ne veut plus jouer dans Fast and Furious; 

-Un cadre de NSO affirme que Macron n’a pas été ciblé par Pegasus

https://arkantpartners.com/

Donc, pourquoi attendre ? Avec MesProjetsImmo.fr, effectuez gratuitement et sans engagement, une simulation de votre prêt immobilier. Elle vous permettra de vous faire une première idée des conditions de crédit qui s’offrent à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :